Vous savez que vous êtes un cycliste de ville lorsque...

Vous êtes fous de cyclisme? Vous faites du vélo partout et tout le temps? Vous avez peut-être remarqués que maintenant des signes caractéristiques de cyclistes vous colle à la peau. Si vous aviez une étiquette “Cycliste de ville” collée à votre front ce serait pareil!

Vous savez que vous êtes un cycliste de ville lorsque...

1. Vous connaissez la localisation exacte de tous les bars du coin…

Vous passez tous les jours devant les bars du coin sur votre trajet pour aller au travail, vous savez exactement où aller pour prendre une pinte ou deux!

2. Vous n’avez aucun problème à rejoindre vos amis pour aller boire un coup juste après le boulot.

Si un de vos amis vous propose d’aller boire un coup après le travail, vous pouvez y aller en vélo direct. Vous connaissez les chemins cyclable par coeur, vous y serez en deux secondes.

3. Vous n’arrivez pas à vous rendre au travail avant 8h30.

Vous avez toujours une bonne excuse pour votre retard, vous accusez le coup sur votre mère/frère/enfant/chat/poisson rouge. Mais au fond vous savez bien que vous devriez tout simplement partir de chez vous plus tôt. Sauf si vous comptez pédaler plus vite que jamais à partir de maintenant? Défi accepté!

4. Vous savez comment vous rendre à un endroit en vélo mais vous ne sauriez pas comment vous y rendre en voiture.

Vous connaissez tous les raccourcis à vélo, mais comment diable peut-on s’y rendre en voiture? Vous êtes inutile lorsqu’un conducteur vous demande le chemin.

5. Dès fois vous tombez de votre vélo aux feux rouges parce que vous avez oublié que vos pieds étaient attachés aux cales-pieds.

Vous n’aimez pas l’admettre, mais ça vous ai forcément arrivé ! C’est pas toujours facile de se souvenir des cales-pieds, surtout aux feux rouges ou ronds points. Le résultat? Une chute embarrassante et surtout un égo touché!

6. Vous ne pouvez pas vous empêcher d’être content de vous lorsque vous passez à coté d’embouteillages.

Faire du vélo en ville vous oblige à vous arrêter assez souvent. Mais rien ne vous satisfait plus que de passer devant les automobilistes coincés dans les embouteillages.

Si vous vous reconnaissez dans plus de la moitié de ces signes, c’est que vous êtes, c’est sûr, un cycliste de ville. Avez-vous tout ce qu’il faut pour rouler en ville?

Abonnez-vous à notre newsletter